24/09/2017

Sécurité alimentaire : le peuple suisse à la patate !

Ce dimanche, les Suisses ont témoigné massivement leur attachement à la culture locale et biologique. A observer certaines étiquettes des légumes vendus dans nos supermarchés, cette loi arrive au bon moment pour remettre ce petit monde sur le droit chemin.


En effet, 78,7% de personnes ont voté pour la sécurité alimentaire. Ce score me rend optimiste car il prouve que les citoyens de ce pays se préoccupent de l’indépendance alimentaire ainsi que de celui de nos agriculteurs.
La vague d’indignation qu’a suscité sur les réseaux sociaux les pommes de terre « bio » de la Migros provenant d’Egypte démontre bien la volonté du peuple à responsabiliser nos commerces. Cet exemple a posé de bonnes questions et le scrutin de ce jour a sans aucun doute donné les réponses que ne souhaitaient pas les grandes surfaces.


Grâce à cette votation, nous privilégierons une agriculture plus biologique, plus responsable et surtout de proximité. Sans oublier les effets bénéfiques sur notre santé, une faune et une flore préservée grâce à un niveau de nitrates plus bas dans nos eaux. Bref beaucoup de points positifs grâce à cette loi.


Reste à espérer que les grandes enseignes jouent le jeux en proposant à la population des prix décents et des revenus dignes pour nos paysans.  

21:50 | Lien permanent | Commentaires (6) | |  Facebook | | |

Commentaires

J'espère que les paysans Suisses ne vont pas le regretter ... Ce référendum vient du CN ...Il faut absolument acheter local ( même les patates ;) Bravooo ... (J'ai aussi un blog sur la TG ;)

Écrit par : Sylvie RG | 24/09/2017

Bravooo pour le blog ... J'en ai un aussi. Sylvie RG

Écrit par : Sylvie RG | 24/09/2017

Pas de triomphalisme prématuré merci!

Écrit par : dominique degoumois | 24/09/2017

"Ce score me rend optimiste car il prouve que les citoyens de ce pays se préoccupent de l’indépendance alimentaire ainsi que de celui de nos agriculteurs."

(...) ainsi que de CELLE de nos agriculteurs... indépendance est un nom féminin.

Je suis heureux d'apprendre que l'UDC a soudain décidé d'oeuvrer en faveur de nos paysans plutôt que de damer le pion à l'USP.
Mais lorsque je lis le conseiller national UDC affirmer sans rire que pour garantir la sécurité alimentaire du pays, il suffit d’appliquer à la lettre son initiative sur l’immigration, je me demande si l'UDC ne vit pas sur une autre planète.

Écrit par : Jean Favre | 25/09/2017

Sauf que le texte validé dimanche n'était qu'un compromis qui vide la version originale de sa substance.
Non, il n'y aura aucune garantie de proximité car les lois du marché priment.
Si je peux comprendre la frilosité de nos élus dans la compétition mondiale acharnée qui permet les pires aberrations, je peine à suivre les paysans qui ont retiré leur initiative en faveur d'un contre-projet qui ne change pour ainsi dire rien à la donne.

Écrit par : Pierre Jenni | 25/09/2017

Un nouveau blog sur la plateforme de la TDG.... super!

Écrit par : riro | 25/09/2017

Les commentaires sont fermés.