Pas de chichi !

Bandeau-FB1-version-Keller.png

Pas de chichi ! Cette expression familière, que l’on s’autorise plus volontiers entre amis, correspond bien à ma façon d’appréhender la politique. J’aime le contact facile, la discussion franche et l’échange d’idées décomplexé. Sans chichi. Je veux défendre les projets qui me tiennent à cœur, dans une simplicité constructive. Sans chichi. Ne dit-on pas que les simagrées sont bonnes pour cacher une certaine médiocrité ou un manque de confiance en soi ?

Cette campagne je la veux sans artifice, au plus près des électeurs, quelque soit leur condition, leur revenu, leur croyance. Tant que cela sera possible. Cela s’appelle la liberté. Elle conduit à la souveraineté populaire. Et à l’indépendance d’esprit. En Suisse, n’importe quel élu est proche des citoyens, disponible, à une poignée de main. Je ne ferai pas exception, sans chichi.

 

Commentaires

  • J`en connais qui vendraient le bon Dieu sans confession.

Écrire un commentaire

NB : Les commentaires de ce blog sont modérés.

Optionnel